Comment fonctionne une échographie ?

L’échographie permet de visualiser les organes internes. Cette méthode permet de diagnostiquer différentes maladies. Les ondes ultrasonores traversent les tissus sans les endommager. Contrairement aux examens radiologiques, les ultrasons n’entraînent pas d’exposition aux radiations.

Comment fonctionne le procédé ?

Lorsque l’appareil à ultrasons est mis en marche, la sonde émet des ondes sonores inaudibles pour l’oreille humaine. Lorsque la tête sonore est placée sur la peau, les ondes ultrasonores se déplacent dans le corps. De là, elles sont renvoyées (réfléchies) par les tissus et les organes comme un écho.

Les différents tissus réfléchissent les ondes ultrasonores à des degrés divers. Un ordinateur déduit de ces échos la position, la forme et la structure des organes. Cela est rendu visible sur le moniteur connecté sous forme d’image ultrasonique. Les résultats de l’examen et les images individuelles peuvent être sauvegardés et imprimés.

Certains appareils à ultrasons peuvent également déterminer la direction et la vitesse à laquelle le sang circule dans les vaisseaux sanguins ou dans le cœur. La formation d’échographie abdominale proposée par EchoFirst s’adresse aux professionnels de santé qui souhaitent proposer le diagnostic par imagerie médicale dans leur cabinet. Cliquez sur echofirst.fr ou envoyez un message au [email protected] pour en savoir plus sur la formation.

Comment se déroule l’examen ?

La plupart du temps, on s’allonge sur le dos sur une table pour l’examen. En fonction de ce qui doit être examiné, il faut parfois prendre des positions spéciales, par exemple se tourner sur le côté pour que le cœur ou les reins puissent être examinés correctement. Pour un examen du cou, un petit coussin ou un rouleau est placé sur la nuque afin d’étirer légèrement la tête.

Quelles parties du corps sont examinées ?

Presque tout le corps peut être examiné par ultrasons :

  • Au niveau de la tête et du cou, on examine généralement la thyroïde ou les vaisseaux sanguins.
  • Au niveau du thorax, il s’agit surtout du cœur (ce qu’on appelle l’écho cardiaque). Mais la périphérie des poumons peut également être examinée.
  • L’échographie de l’abdomen est souvent appelée « échographie abdominale ». Elle permet d’examiner des organes tels que le foie et la vésicule biliaire, le pancréas et la rate. De côté, les reins peuvent être bien évalués. L’estomac et les intestins peuvent également être observés par échographie.
  • Au niveau de l’abdomen, ce sont surtout la vessie et les organes sexuels féminins ou masculins qui sont examinés.
  • Pendant la grossesse, l’échographie permet de voir l’enfant à naître dans l’utérus.
  • Au niveau des bras et des jambes, ce sont surtout les vaisseaux sanguins qui sont échographiés.

Que peut-on constater par échographie ?

L’échographie pendant la grossesse permet de contrôler la croissance de l’enfant à naître. Le gynécologue peut mesurer la taille de l’enfant, si tous les organes et les membres sont en place et se développent bien. Le placenta et le cordon ombilical, par lesquels l’enfant est alimenté en oxygène et en nutriments, peuvent également être évalués. Sinon, les échographies sont effectuées pour détecter des maladies ou des lésions tissulaires, notamment :

  • Des gonflements de tissus ou d’organes entiers.
  • Des éventrations (anévrismes) ou des rétrécissements de vaisseaux sanguins ou de valves cardiaques.
  • Des cavités (appelées kystes).
  • Calcifications, par exemple dans le pancréas, ou autres dépôts comme les calculs biliaires.
  • Accumulation de liquide, par exemple entre les poumons et la paroi thoracique.
  • Modifications des tissus, comme dans le cas d’un foie gras ou d’une cirrhose du foie.
  • Des changements de taille d’organes.
  • Des excroissances telles que des tumeurs.

N’hésitez pas à suivre la formation proposée par EchoFirst pour maitriser l’examen échographique.